Depuis quelques temps, j’envisage de dégager une partie de mon infrastructure personnelle (voire même toute) chez un hébergeur français/européen. Le titre a tué le suspens, j’ai choisi Scaleway. L’objectif : ne rien perdre en cours de route, que ce soit en service ou en fonctionnalité.

Notez que Scaleway, c’est trois branches différentes:

  • Scaleway Elements : leur écosystème de cloud public.
  • Scaleway Dedibox : on ne le présente plus, c’est l’ancien online.net, fournissant des serveurs dédiés, du nom de domaine, du stockage.
  • Scaleway Datacenter : on connait un peu moins, c’est leur division purement housing.

La première étape, c’est d’inventorier. Dans AWS et en terme de perso (car c’est de ça qu’il est question ici, je le rappelle), j’ai pas mal de trucs : du nom de domaine dans route53 (ça au pire, ça peut rester), quelques EC2, des S3, des bases RDS, des repository CodeCommit, des Amplify, des lambdas diverses (et parfois inutiles mais qui étaient sympa à coder)…

Donc, qui remplace quoi ? En gros, j’imagine un truc comme :

  • EC2 : de banales instances type General Purpose. Ou alors une Dedibox unique et pleins de conteneurs. Possible aussi.
  • S3 : pas de surprise, leur techno d’object storage (qui en plus est compatible s3) fera très bien l’affaire.
  • RDS : ils sont encore à la ramasse (un peu), en effet les BDD managées sont encore en bêta pour ce qui est de MySQL. Après, je n’ai pas forcément besoin que ce soit en service managé.
  • Route53 : leur produit domains n’est qu’en bêta publique pour le moment, je peux toujours utiliser un DNS perso et mettre l’administratif chez Scaleway.
  • CodeCommit : j’avais envie d’un Gitlab bien propre depuis un moment, ça ne tournera donc plus en managé mais me permettra monter en compétence sur le produit.
  • Lambda : Scaleway propose en beta un service de Function As A Service dans Elements, nommé Scaleway Elements Serverless. Je vais voir ce qu’il est possible de faire avec.

Sinon, Scaleway propose une API, et un provider Terraform existe également.

Et alors pour l’Amplify (propulsant ce blog ainsi que mon CV, entre autres), petite parenthèse : il n’y a pas de service comparable chez Scaleway. Je ne veux pas perdre mon confort d'écriture, à savoir :

Je push mon article dans la branche master, l’amplify le voit et lance un nouveau build, teste et sert le contenu en ligne une fois le build+test terminé.

Je m’intéresse beaucoup à comment monter ce même workflow avec du logiciel libre. Je pense que le code sera en Gitlab, je dois pouvoir faire un runner qui build+test et finalement lance un conteneur en fin de chaîne. A voir mais ça promet d'être fun !

Je viens de ne citer que les services que j’utilise le plus, mais il y en a d’autres. Je vous décrirais les étapes les plus marquantes de cette migration, surtout les aspects techniques intéressants que je rencontrerais. Ça ne va pas manquer !

En avant pour l'étape une, l’inventaire donc.