Presque un mois sans article, voilà qui n’est pas mon habitude. Mais bon, novembre a été un mois plus que chargé, autant niveau pro que perso. Soit dit en passant, j’écris plus pour le plaisir de partager que pour un nombre de vues de page ou je ne sais quoi. Donc la régularité, hein… Allez, on s’y jette.

J’ai testé durant ce mois bon nombre de distributions sur mon laptop perso, par envie de changement et de tester un peu quelque chose de moins “assisté” et surtout de plus malléable que Debian, Ubuntu, CentOS et consorts. Je suis même allé jusqu’à tester FreeBSD pendant une semaine, c’est vous dire.

Et finalement, j’ai arrêté mon choix hier soir, et ai commencé de le déployer sur mes laptops, j’ai nommé… Archlinux. Ouais, quelle originalité. Mais pourquoi? Plusieurs raisons, dans le désordre:

  • c’est une distribution de type rolling release, c’est à dire qu’il n’y a pas de “nouvelles versions” de la distribution, elle est mise à jour en continu, c’est donc plutôt moderne
  • AUR, c’est juste totalement dingue, pour faire des paquets, les maintenir ou même appliquer des patches à la volée est hyper simple, ça permet de voir un peu d’architecture système aussi, j’aime
  • c’est bien plus personnalisable que, disons, Manjaro. Alors oui, Manjaro te facilite l’installation mais pose aussi ses thèmes pas jojo et ses paramètres pré-établis. Là, avec Arch, plus malléable/personnalisable, tu meurs. En plus, l’installation de Arch, ça passe tout lisse
  • la communauté est totalement cool et présente de partout (irc, forums hyper sympas, stand dans les évènements…)

Bref, après quelques années sous Debian ou Ubuntu, mon nouvel OS est et sera Arch.

Je vous en parlerais sans doute mieux dans quelques articles, pour l’instant je vais voir si je peux l’installer sur mon Raspberry.