En ce moment, je teste de nouvelles choses, enfin comme toujours. Ma dernière envie en date après avoir tester pleins de distrib linux différentes, c’est d’aller voir côté BSD. Cela me tentait depuis quelques temps. Il se peut donc que vous voyiez passer quelques articles taggués #freebsd ici même.

Je ne vais pas vous faire l’historique de FreeBSD, un UNIX libre diffusé sous la licence BSD. Mais plutôt expliquer en deux trois commandes comment, après une installation neuve, j’ai installé mon environnement graphique, Gnome.

En premier lieu, il faut avoir son OS à jour. Pour ce faire, deux commandes:

# pkg update
...
# pkg upgrade

Top, on est chauds. Ensuite, il faut savoir et comprendre que FreeBSD ne vient pas avec le serveur X, nativement. C’est normal, c’est quand même un peu orienté serveur à la base. J’ai donc dû l’installer en même temps que Gnome:

# pkg install gnome-desktop gdm xorg gnome3

Super, je redémarre, ça ne marche pas. Normal, je vois après quelques recherches qu’il faut tout de même activer quelques services au démarrage du système. Genre GDM, hein, au hasard.

Pas de systemctl sous FreeBSD, je dois éditer le /etc/rc.conf pour y ajouter les services voulus. Dans mon cas, les lignes suivantes:

# gnome and Xorg server
gnome_enable="YES"
moused_enable="YES"
dbus_enable="YES"
hald_enable="YES"
gdm_enable="YES"

Dans la même recherche, je note que /proc n’est pas monté nativement au démarrage. Je ne comprends pas encore trop pourquoi, peut-être que c’est un truc de linuxien. J’ajoute à mon /etc/fstab la ligne suivante:

proc /proc procfs rw 0 0

Pour monter ledit filesystem.

Reboot, mon gnome est up and running.

FreeBSD

On aime ça.