Ronflant, le titre, non ? Par contre, un article toutes les deux semaines, c’est pas ce qui va faire vivre ce blog… Mais bon, je trouve enfin le temps d'écrire quelques lignes pour vous expliquer à quoi je m’occupe !

Bonjour ! Donc derrière ce titre, se cachent mes nouvelles fonctions au sein du Groupe Smile, pour qui je travaille maintenant depuis un an et demi.

J’ai été recruté chez Smile en Juillet 2019, pour être Team Leader d’une petite équipe de production, qui s’occupait de clients hébergés dans notre datacenter, ou sur différents clouds. Donc énormément de Linux, d’Ansible, et de système, avec (cerise sur le gâteau) une composante management/reporting des plus sympathiques. L'équipe était composée de gens vraiment cool et compétents, ça s’est donc plutôt bien passé. Ça a été une année enrichissante et très riche de défis/challenges.

Ça c'était le passé, j’en viens au présent. J’ai eu une opportunité au sein du groupe et après mûre réflexion, je l’ai saisie et j’ai donc commencé à exercer ces fonctions durant le mois d’octobre. Explications !

Smile est, comme vous le savez ou non, une boîte de développement (Web, Mobile, IOT…). Si je le précise, c’est parce que c’est une partie qui a motivé mon choix. Je suis donc responsable de l'équipe IT, rattaché à la DSI, et à ce titre j’ai plusieurs missions :

Assurer le MCO de l’infrastructure interne

L’infrastructure interne est composée de dizaines de serveurs : sites publics, outils internes, serveurs d’impression, serveur gitlab, hyperviseurs de conteneurs, serveurs de développement, hyperviseurs internes, forges logicielles, ERP, serveur de base de données, routeurs, serveur dhcp/dns… Ces serveurs sont administrés principalement par Ansible. C’est notre rôle (oh le jeu de mot #ansible :D) de les garder à jour, et de maintenir les applications qui y sont hébergées.

Manager l'équipe IT interne

Je ne suis pas seul, j’ai avec moi une équipe (de cadors 😉) que je me charge donc de superviser. Cette tâche est accompagnée de toutes celles qui en découlent habituellement : affectation de tâches/projets, points réguliers, écoute du collaborateur, suivi des activités de chacun, affectation de missions…

Veiller à ce que tous les collaborateurs du groupe puissent travailler dans de bonnes conditions informatiques

L’IT interne est le pilier sur lequel s’appuie l’ensemble de l’entreprise. Les collaborateurs, pour la plupart développeurs mais certains non, doivent pouvoir avoir accès à des ordinateurs, un réseau interne sécurisé leur permettant l’accès à leurs outils (à distance ou non), tous les outils de CI/CD et de versionning nécessaires, des outils pour suivre leur temps, facturer leur clients, etc. Et surtout, avoir accès à leurs VMs de développement ! En gros, le groupe est notre premier et seul client, c’est plutôt intéressant.

Gérer le flux de tickets internes

Pour pouvoir suivre/traiter toutes les demandes des collaborateurs du groupe, nous utilisons forcément un outil de ticketting, dans lequel nous gérons également les inventaires, les stocks, les projets internes… C’est donc de ma responsabilité de garder un flux de ticket maîtrisé, ainsi qu’un inventaire pertinent.

Donner les bons outils aux bonnes personnes

Comme dit plus haut, notre premier et seul client est Smile : au final, nous sommes au service des collaborateurs. Je suis donc responsable du fait simple qu’ils doivent avoir accès aux outils dont ils ont besoin pour travailler ou communiquer avec leur client. Cela va du bon conteneur dans la bonne version, d’un outil de pastebin sécurisé entre nous et les clients, un webhook dans Mattermost, l’outil de ticketting public… Ils n’ont qu'à demander et nous fournissons asap 😉

Faire et gérer le budget IT

L’IT a chaque année un budget donné par le groupe qu’il faut trancher : ordinateurs, matériels, tel ou tel projet, facture de nos divers fournisseurs de cloud… En toute honnêteté, c’est très nouveau pour moi et d’ailleurs, pour cette première année je ne le fais pas seul.

Gérer les projets internes

Pour finir, j’ai pour mission de lancer/suivre/gérer les projets interne. Cela peut être des projets logiciels, matériels, des refontes des communications, et même du développement d’application interne! En somme, toute idée pertinente qui ferait avancer le groupe dans le bon sens.

C’est donc clairement vers l’interne que je me tourne cette fois, après presque 8 ans de production client chez Adista puis chez Smile. La vie est faite d’expériences et j’espère que celle-ci sera enrichissante. Comme je l’ai dit en début d’article, Smile est une boîte de développement et ça a motivé mon choix dans le sens où les besoins internes sont clairement axés développement et sont pour la plupart très actuels.

En tout cas, j’attaque ces nouvelles missions avec une motivation totalement folle, et j’espère trouver le temps de vous en parler plus dans de prochains articles 😄