note : j’avais dit que je n’écrirais plus d’articles tant que je serais dans mon sujet de développement web_cv, mais apparemment je ne peux pas m’en empêcher…

Hello,

Je suis à l’aéroport en train d’attendre mon vol pour l’allemagne, du coup je geek un peu. Ce matin, je suis tombé sur un problème (puis une solution, l’un ne va pas sans l’autre, comme on dit), je me suis donc dit que j’allais vous partager ça vite fait !

J’avais déjà parlé de Lightsail dans quelques articles. Pour rappel, il s’agit d’un service AWS permettant de créer/exploiter des VPS à la demande, en mode convivial : comprenez “en 3 clics”. Depuis peu, le service fournit également de la base de données managée, en MySQL ou en PostgreSQL.

En gros, c’est rapidement up and running et ça ne requiert pas de grosses connaissances en matière de cloud. Personnellement, je m’en sers souvent pour poper une instance éphémère, pour du dév ou des tests, ou pour des applications peu critiques.

Et la problématique sur laquelle je suis tombé est la suivante : comment renommer une instance mal nommée ? De base l’interface ne le permet pas, de même que l’API. Mais il y a un trick !

En premier lieu, faire un snapshot de son instance, puis l’éteindre et détacher son IP élastique si cette dernière en possède une.

Une fois le snapshot fait, l’instance éteinte, rendez-vous dans les snapshots pour cliquer sur celui que vous venez de faire, puis Create an instance ou Créer une instance. Cela va vous proposer l’étape de création d’une instance traditionnelle, avec cependant deux contraintes :

  • la nouvelle instance doit avoir le même sizing que l’ancienne, ou un sizing plus important
  • elle doit être dans la même région, mais la zone est modifiable

Il ne vous reste qu’à démarrer la nouvelle instance, lui rattacher l’ip élastique de l’ancienne instance et surtout, surtout, penser à recréer les règles réseaux si vous en aviez créer sur l’ancienne instance. Elle ne sont pas reportées.

Voilà, personellement cela ne m’a coûté que 2 minutes de downtime.