Home Tags Anciens articles Mon CV

Cloudcraft et le chiffrage

Cloudcraft est un outil de visualisation d’infrastructure spécialisé sur Amazon Web Services. Il vous suffit de créer un compte dessus, puis il vous permet de faire un diagramme d’infrastructure simple en positionnant et liant entres eux des composants AWS.

Dans la liste des composants supportés à l’heure actuelle nous avons :

Compute Storage Networking Database Analytics App services
Auto Scaling EBS ELB RDS Elasticsearch SES
EC2 S3 Route 53 DynamoDB Kinesis Stream SNS
Lambda EFS VPC Gateway Elasticache API Gateway
Zone CloudFront NAT Gateway Redshift SQS
Internet Gateway

Il permet également, au delà de ces services, de représenter du texte, des images, des utilisateurs, des icônes, des zones.

Il existe également un aspect payant à l’application qui vous permet, pour 49$ par mois (ou 490$ par an) de générer un diagramme de votre infrastructure existante en liant votre compte Cloudcraft à votre compte AWS.

Concrètement, les diagrammes ressemblent à ça :

Un diagramme Cloudcraft

C’est plutôt sexy, vous en conviendrez.

Une fonctionnalité intéressante et sur laquelle nous allons nous concentrer ici, est la fonctionnalité de budget.

En effet, pour une infrastructure donnée et schématisée, Cloudcraft calcule le coût de celle-ci, mensuels, à l’heure, etc… Via les tarifs actuels d’AWS et en fonction de la zone géographique choisie, et dans la devise choisie également.

On peut donc s’en servir pour calculer le coût de notre infrastructure simplement en la schématisant !

Voyons quelques exemples.

Exemple n°1

Commençons par un exemple très simple. Je veux une instance EC2. Toute bête, en région Irlande, eu-west-1.

Voici ce que donnerait le diagramme :

Diagramme exemple 1

Et voici ce que donnerait le budget :

Budget exemple 1

Exemple n°2

Pour ce deuxième exemple, allons un peu plus loin : imaginons une instance RDS couplé à un bucket S3 pour les backup quotidiens. On a une grosse base de données et on veut que notre bucket soit capable d’une certaine rétention de backup, alors allons-y pour 500 Go.

Voici ce que donnerait le diagramme :

Diagramme exemple 2

Et voici ce que donnerait le budget :

Budget exemple 2

Exemple n°3

Poussons la complexité : je vous propose un load balancer frontal relié à deux instances t2.medium qui elles-même ont un volume EFS en commun. Le load balancer fait donc partie d’une part d’un security group permettant l’accès au port 80, 443 et d’autre part d’un VPC contenant les instances et le volume EFS.

Notons que le volume EFS est de 10 Go, et que toute l’infrastructure est hébergée en région eu-west-1, c’est à dire l’Irlande.

Voici ce que donnerait le diagramme :

Diagramme exemple 3

Et voici ce que donnerait le budget :

Budget exemple 3

Avouez que c’est une technique plutôt amusante et élégante de calculer son budget tout en schématisant son infrastructure de façon plutôt sexy !