Home Tags Anciens articles Mon CV

Gœxit : Google Exit

Tout commença un matin où je décidais de stopper mon utilisation des services Google. J’étais un grand fan de Google et de leurs produits depuis des années. Mais il est difficile de se prétendre libriste, de mépriser les gens qui utilisent des clouds dans tous les sens pour stocker leurs données quand on fait pareil. Non, plus sérieusement, j’avais envie de retrouver un peu d’indépendance logicielle. Belle entrée en matière, non ?

Première étape : lister tous les services que j’utilise (enfin, que j’utilisais, vous voyez le concept). J’en partage une liste sans honte aucune (surtout que c’est derrière moi ou presque désormais):

  • Calendar
  • Notes
  • Drive
  • Contacts
  • Photos
  • Chrome
  • Gmail
  • Map
  • Search
  • Docs (Doc, Sheet)

Ouais, clairement, il était temps d’avoir le déclic. Dans cet article, je me propose de vous expliquer comment j’ai récupéré mes données et comment j’ai remplacé ou vais remplacer les produits que j’utilisais.

Spoiler Alert I : je ne sais pas encore si et quand je vais remplacer gmail…

Spoiler Alert II, le spoiler contre-attaque : j’ai un iPhone, et les apps/services que j’utilise dessus sont déconnectés d’iCloud. Dans le cas contraire, ce serait ironique.

Spoiler Alert III, un nouveau spoiler : oui, j’aime mon iPhone. J’aime leurs apps. Ce n’est pas pour ça que je vais tout coller dans leur cloud.

Il y a d’abord les classiques, remplacés facilement et pour lesquels aucune migration de données n’est nécessaire, juste des habitudes à changer:

Google Substitut libre
Chrome Firefox
Map OpenStreetMap / Apple Plan
Search DuckDuckGo
Docs Frama* + hackmd
Calendar Apple Calendrier
Notes HackMD / Apple Notes
Contacts Apple Contact

Maintenant, les trucs un peu plus funky.

Google Photos

Ça a été le plus gros morceau. Des années de stockage de photos pour un total de 16387 fichiers. J’ai d’abord pensé utiliser l’outil Takeout de Google pour faire une archive. Cela fonctionne bien sauf que l’ordre dans le contenu de l’archive est une horreur. Un dossier par jour chronologique, puis des dossiers sans queue ni tête pour tout ce qui était non daté dans “Archives”.

Bon, je sors mes dix petits dix doigts et récupère mes photos à la main, en les supprimant au fur et à mesure de mon compte Google. Gros soucis : on ne peut les télécharger que par paquet de 500. Joie. Sans parler du format parfois un peu bâtard.

En ce qui concerne le substitut libre, je me tourne vers Koken, dont j’ai eu de très bon retours par un collègue qui a lui aussi remplacé sa phototèque Google par ce soft. Fun fact, il n’existe à ce jour pas de rôle Ansible pour Koken. Qu’à cela ne tienne, je démarre un nouveau projet (comme si je n’en avais pas assez), c’est une app php donc ça ne devrait pas être trop long ni complexe, et ça servira sans doute à d’autres. Ce sera en plus mon premier rôle sur la Galaxy.

Google Drive

J’ai récupéré tout ce qui était dans mon drive assez rapidemment sur mon disque local. Peu de suspense ou de tergiversations ici, ça va partir sur un Nextcloud aux p’tits oignons.

Peut-être même qu’avec des apps/plugins Nextcloud, je pourrai gérer contacts, calendrier et notes au même endroit. A voir.

Firefox Sync Server

C’est un peu à part, mais comme j’ai sorti mes passwords de Google et que je ne veux pas perdre en fonctionnalité ni en ergonomie ou confort d’utilisation, j’aimerais que mes mots de passes soient synchronisés entre mes différents Firefox (sur mes différentes devices).

La solution facile : Firefox Sync. Mais ça utilise les serveurs de Mozilla, et même si c’est des gentils, au final ce n’est guère mieux.

La solution fun : monter un serveur firefox sync. J’ai lu quelque tutos là-dessus, ça n’a pas l’air de casser des barres.

J’ai déniché un rôle Ansible, je vous ferais un retour du déploiement sur mon infrastructure.

Google Contacts, Notes

Haha, je l’avais mis dans le tableau ci-dessus, donc vous avez cru que c’était plié. Que nenni.

Apple, c’est cool, mais j’aimerais bien avoir mes contacts et mes notes centralisés et accessibles de partout, pas que de mon téléphone, sans parler de casse/vol/perte dudit téléphone.

J’ai trouvé sur le marketplace lambda une application serverless permettant de gérer une liste de tâches. C’est une app de démo en nodejs / react, utilisant les services AWS API Gateway, DynamoDB, et Lambda évidemment. Je me suis dit que ce serait marrant de la modifier pour en faire une app simple de gestion de notes.

Pour mes contacts, j’ai commencé un pseudo draft d’application Python / Flask couplé à un MySQL.

Ces deux projets ne sont pas mes priorités mais des tâches de fond qui me permettent de progresser sur des technos que j’aime. Si ça se trouve, comme dit plus haut, ça finira tout aussi bien dans des sides-app Nextcloud.

Enfin, je vous reparlerais en tout cas très vite de :

  • Nextcloud monté via Ansible sur mon infra LXD
  • mon rôle Ansible pour koken, qui sera à la fois sur Github et sur la Galaxy
  • mes side projects contacts et notes
  • mon serveur firefox sync

Tout ça sera comme d’habitude l’objet de prochains articles ;-)