Posts avec l'étiquette ansible:

Automate your SQL & NoSQL databases with AWS Managed Services

Info : This is a new post in our serie of co-authoring articles with my mate @Zoph ;) Introduction With the rising of cloud managed services comes a very important one: the databases. So, what’s a managed database service ? Basically, a database is a server-side software like MySQL, MariaDB, PostgreSQL, or for NoSQL, Redis, MongoDB, etc… But, when you install and build your database server that way, it means you have to manage the configuration, which is sometimes very tricky. You might make some mistakes that can kill performances. Also, you have to manage the server itself, which means check the updates, provide for a rollback, have a knowledge of the OS, network, security and so on.

Ansible, PostgreSQL et les extensions

PostgreSQL est un SGBD formidablement puissant et très divers en matière de fonctionnalités. Certains le considèrent d’ailleurs comme le SGBD open source le plus avancé au monde, dixit par exemple le site officiel. En plus de ces fonctionnalités, il comporte un système d’extensions et chacune d’entre elles peut être déployée sur une base de donnée. Notamment via Ansible :-) Pour cet article, j’ai monté l’instance de test via terraform, histoire de pratiquer un peu. Monter l’infra via terraform et déployer la couche logicielle via Ansible, c’est un peu une best practice que j’essaie d’appliquer de plus en plus. L’architecture du projet est la suivante, générée via ansible-init :

LXD, Ansible & DNSMasq

Quand on a un porte-conteneur LXD qui est piloté via ansible, c’est qu’on aime bien automatiser les choses. On peut avoir disons, une tâche de création de conteneurs, mais il faut encore mettre à jour la configuration SSH avec les hosts créés au fur et à mesure. Evidemment, cela peut se faire avec un playbook qui va écrire la configuration SSH au moyen de récupération de variables… C’est déjà lourd. La véritable solution résiderait plutôt dans le fait de ne créer la configuration SSH qu’une seule fois et ne plus la modifier. C’est possible avec DNSmasq et un peu de configuration LXD.

#Projet : ansible-aws-wordpress

Je pense lancer une série d’articles sur mes projets, que ce soit du devops ou du dév pur, terminés ou en cours, etc.. Vous voyez le tableau ! Et quoi de mieux pour commencer que de vous parler de mon projet ansible-aws-wordpress ! Il est vrai qu’au moment de sa création, je n’en ai fait la promo dans aucun article. C’est un projet Ansible complet dont le but est, en partant de rien et depuis votre laptop, jouer une série de playbooks Ansible et arriver à une page d’installation Wordpress totalement fonctionnelle, hébergée dans AWS sur une instance Lightsail dont vous aurez choisi le sizing, certificat SSL Let’s Encrypt y compris évidemment.