Posts avec l'étiquette desktop:

Une autre façon de cacher ses fichiers sous GNU/Linux

Jusqu’à présent, cacher mes fichiers était vite fait : je les renommais avec un “.” devant leur nom et basta. Je suis tombé aujourd’hui sur une autre façon de faire que je vous partage. Il suffit de créer un fichier texte dans le répertoire dont on souhaite cacher des fichiers/sous-répertoire et le nommer .hidden. Dans ce fichier, il faut simplement écrire un nom de fichier/répertoire par ligne. ➜ ~ cat .hidden perl5 snap ➜ ~ ls Bureau dev images perl5 snap Téléchargements Fermez votre navigateur de fichier, rouvrez-le et vous ne verrez plus les répertoires/fichiers dont les noms sont écrits dans votre fichier .

Finally, Archlinux

Presque un mois sans article, voilà qui n’est pas mon habitude. Mais bon, novembre a été un mois plus que chargé, autant niveau pro que perso. Soit dit en passant, j’écris plus pour le plaisir de partager que pour un nombre de vues de page ou je ne sais quoi. Donc la régularité, hein… Allez, on s’y jette. J’ai testé durant ce mois bon nombre de distributions sur mon laptop perso, par envie de changement et de tester un peu quelque chose de moins “assisté” et surtout de plus malléable que Debian, Ubuntu, CentOS et consorts. Je suis même allé jusqu’à tester FreeBSD pendant une semaine, c’est vous dire.

FreeBSD : Installer Gnome

En ce moment, je teste de nouvelles choses, enfin comme toujours. Ma dernière envie en date après avoir tester pleins de distrib linux différentes, c’est d’aller voir côté BSD. Cela me tentait depuis quelques temps. Il se peut donc que vous voyiez passer quelques articles taggués #freebsd ici même. Je ne vais pas vous faire l’historique de FreeBSD, un UNIX libre diffusé sous la licence BSD. Mais plutôt expliquer en deux trois commandes comment, après une installation neuve, j’ai installé mon environnement graphique, Gnome. En premier lieu, il faut avoir son OS à jour. Pour ce faire, deux commandes: # pkg update .

Migrer ses mots de passe sous Firefox Quantum

Dans la suite de mes pérégrinations, je me suis heurté à une nouvelle (mais une des dernières) difficulté. Voyez-vous, j’enregistrais mes mots de passe dans Chrome. Grossière erreur. J’ai donc voulu les migrer dans Firefox Quantum, sauf que : La fonctionnalité d’import de Firefox ne propose que l’historique, les favoris et les cookies quand le navigateur source est Google Chrome. Chrome ne propose (à première vue) pas de fonctionnalité d’export des mots de passe. Et de toute façon, Firefox ne sait pas les importer depuis un fichier. Que nenni, je ne pouvais pas plus me tromper. Evidemment qu’un barbu somewhere a inventé un truc dépouillé, simple mais génial pour pallier à ce problème.

i3 : Mon DE préféré

i3 est un desktop manager léger mais pourtant extrêmement fonctionnel dont la principale qualité est de proposer un tiling parfait. C’est à dire qu’en tout temps, vos fenêtres ne se superposent pas. Vous disposez néanmoins de bureaux virtuels pour pouvoir être efficace au maximum et laisser certaines fenêtres (au hasard, vscode) utiliser tout votre écran. Il vient avec une configuration plutôt simpliste puisque située entièrement dans un fichier plat : ~/.config/i3/config. De base, tout se fait via la touche nommée $mod dans la nomenclature i3, c’est à dire soit Alt, soit Win, cela est choisi au premier démarrage du DE.