Posts avec l'étiquette hugo:

Nouvelle refonte !

Ce n’est pas une surprise, je n’ai rien écrit depuis février, soit depuis que j’ai pensé me remettre à écrire. En fait, mon blog ne me donnait pas envie moi-même de le regarder ou d’y consacrer du temps. Ce qui m’a mené à une nouvelle refonte qui comporte les avantages suivants: Un thème sympa à regarder Le nuage de tags est de retour sur le côté droit du site Je garde les trucs sympas genre flux RSS, liens, colo syntaxique, Google Analytics, Emoji, etc Je retire la grosse photo dégueulasse et finalement inutile Un nouveau petit bouton “remontez en haut de page” Un aperçu de chaque article Un système de tags fonctionnel de nouveau : vous cliquez sur le tag d’un article et vous retombez sur une page présentant tous les articles marqués avec ce tag Meilleure nouveauté et avantage de ce thème : vous pouvez choisir entre un affichage clair ou sombre avec un petit bouton en bas à droite.

Planifier des articles avec Hugo

En ce deuxième jour de confinement total, je vous partage un article rapidement écrit sur une astuce simple et efficace. On fait dans la productivité, mesdames et messieurs! Ce blog est propulsé par Hugo, un CMS de blogging à base de fichiers statiques et de Markdown. On reproche souvent à ce genre d’outil de manquer de fonctionnalités par rapport à un bon gros Wordpress bien lourd. Sachez que l’on peut planifier des articles avec Hugo très simplement. Chaque fois que l’on démarre un nouveau post avec le légendaire : % hugo new posts/mon-super-article.md Ce fichier Markdown est créé avec un en-tête qui ressemble à ça :

Amplify : customiser les builds

J’avais déjà parlé d'Amplify, qui est la technologie AWS qui fait tourner ce blog, entre autre. En fait, le blog est un site statique généré par Hugo. Amplify est le liant entre le web et le repository CodeCommit où le code Hugo est stocké, en plus d’être le composant servant et exposant le tout sur le net. Rapidement et comme exposé sur la page dédiée, quand je commit un nouvel article ou une modification dans mon repository CodeCommit, cela déclenche un “build” Amplify, une génération exactement, elle-même configurée via un fichier YAML ressemblant à ceci: version: 0.1 frontend: phases: build: commands: - hugo artifacts: baseDirectory: public files: - '**/*' cache: paths: [] Concrètement, il se passe quoi?

Infra

Voici comment fonctionne l’architecture derrière ce site. Le blog est construit sur la base du CMS Hugo. Le thème de base est monopriv, modifié ensuite à ma sauce pour convenir à mes besoins. C’est donc du fichier à plat, du Markdown généré plus tard en HTML. Ce code est hébergé dans un repository CodeCommit. Il n’y a pas de serveurs derrière, juste une app AWS Amplify connectée au repository en question. Lorsque je commit, rien ne se déclenche. Mais, si je push mon code, alors Amplify déclenche un build, qui lui ait expliqué via un fichier de configuration YAML. Il expose ensuite le répertoire voulu sur le Web, dans le cas d’un Hugo c’est le répertoire “public/”.