Posts avec l'étiquette python:

Dockerizer une app Flask/SQLite "proprement"

Pourquoi ce titre entre guillemets? Parce que je pense que ça dépend aussi du besoin de chacun. Ceci étant dit, entrons dans le vif du sujet. Ce matin, j’ai eu à dockerizer une application Flask que je suis en train de coder et ça m’a fait penser à vous montrer ma façon de faire. Note : Dockerizer : ce terme existe ou n’existe pas, ça dépend de la ligne de réalité dans laquelle vous vous trouvez. Comme vous lisez cet article, je pars du principe que vous vivez dans la même réalité que moi, donc vous validez. En premier lieu, je pars de l’image alpine, car elle est particulièrement efficace pour créer des images légères.

Sauvegarder ses flux Feedly sur AWS S3 : feedly2s3

Feedly est mon outil de veille depuis maintenant 6 ans. C’est un aggrégateur de flux qui propose des options payantes (comme Leo, l’assistant filtrant les articles de notre choix) mais gratuit de base. Note : vous trouverez la liste des abonnements ici, personnellement j’ai un abonnement Pro+. Comme sur tous les aggrégateurs de flux RSS, il est possible d’exporter la liste que l’on a créé au fur et à mesure du temps dans un fichier afin d’en faire une sauvegarde ou tout simplement pour le réimporter ailleurs. Par exemple, moi, toutes les semaines, j’en exporte une liste pour la conserver.

Fire : développement d'applications CLI en Python

Python propose un univers de modules, et donc un univers de possibilités pour faire parfois la même chose mais d’une manière plus efficace et/ou qui nous convient mieux, avec laquelle on est plus productive. Aujourd’hui, je suis tombé sur un module sympa nommé fire, permettant de développer des applications command-line (cli) à gestion d’arguments et de documentations en suant le moins possible. Démo ! L’installation du module se fait via pip ou votre gestionnaire de paquet préféré. Pour ma part, je l’ai fait en virtualenv, donc ce sera pip: $ pip install fire Voici un exemple de script simple utilisant fire:

web_cv, suite et fin

Hello, Rentrons directement dans le vif du sujet. J’avais parlé ici de web_cv, et du fait qu’il serait bien que je termine ce projet avant de passer réellement à autre chose. Ça fait donc 15 jours que je rebosse pleinement dessus, enfin jusqu’à hier 16h30 où je me suis posé et ai réfléchi. En ce moment, j’ai plein de projets dans la tête, notamment passer la certification Associate Cloud Engineer de Google, me perfectionner encore en Kubernetes, en NodeJS, en devops pur… J’ai d’un autre côté terminé une certification OpenClassroom que j’avais commencé il y a très longtemps, et aussi mon autre projet, L’écrin.

web_cv, l'update

J’avais dit dans cet édito que 2020 serait notamment l’année pour moi où je me concentrerais plus sur le développement à titre personnel. J’ai donc pris le temps ce week-end de faire un gros tour de mes projets. Et oh surprise : je suis tombé sur l’un d’entre eux que j’avais totalement laissé de côté. Ce projet c’est web_cv, dont j’avais parlé dans ce post. Pour rappel et en gros, c’était à la base une refonte de mon cv vieillissant, utilisant Flask et Python. Puis j’ai remanié de plus en plus cela, jusqu’à arriver à l’idée d’une sorte de CMS de CV dynamique et adaptable.

Une blockchain simple en Python

En voyant ce titre, vous vous direz sans doute que je pars dans tous les sens et c’est vrai, j’aime expérimenter pleins de choses et j’aime écrire sur ce que je fais. J’aime le dev, l’ops, le devops (ba-dam bam!), le web, et j’en passe. Le week-end particulièrement, j’aime bien me poser, réfléchir, me plonger dans un sujet, l’étudier à fond et en sortir un article avec comme deadline le dimanche soir. C’est mon petit défi et ça me permet d’apprendre plein de choses. Ceci étant dit, je me lance dans cet article un peu atypique. En premier lieu, la blockchain, c’est quoi ?

Migrer ses mots de passe sous Firefox Quantum

Dans la suite de mes pérégrinations, je me suis heurté à une nouvelle (mais une des dernières) difficulté. Voyez-vous, j’enregistrais mes mots de passe dans Chrome. Grossière erreur. J’ai donc voulu les migrer dans Firefox Quantum, sauf que : La fonctionnalité d’import de Firefox ne propose que l’historique, les favoris et les cookies quand le navigateur source est Google Chrome. Chrome ne propose (à première vue) pas de fonctionnalité d’export des mots de passe. Et de toute façon, Firefox ne sait pas les importer depuis un fichier. Que nenni, je ne pouvais pas plus me tromper. Evidemment qu’un barbu somewhere a inventé un truc dépouillé, simple mais génial pour pallier à ce problème.

Projet : sftpud

Ce week-end je n’étais pas en Allemagne, du coup j’ai voulu pisser du code pour une fois que j’avais le loisir de le faire. J’ai eu l’idée de me lancer un petit challenge : coder quelque chose, n’importe quoi, from zero to github, en 24 à 48h. NOTE: il s’avère que j’ai en fait perdu environ 2h de ma vie à regarder X-Men: Dark Phoenix. Quelle daube. SPOILER ALERT: au final, j’ai mis bout à bout 6h, de zéro à ce que vous trouverez sur Github. L’idée derrière sftpud m’est venu en découvrant ce projet. Je suis tombé dessus hier ou avant-hier et quand j’ai lu le code, j’ai été un peu déçu car je m’attendais à découvrir un code qui m’apprendrait à utiliser du VPN dans AWS sans serveurs, mais il s’avère que le script principal utilise des scripts Python pour lancer une EC2, puis déroule un autre script sh, qui se charge finalement d’installer et de paramétrer OpenVPN sur l’EC2 créée précédemment.

Une note sur web_cv

Comme promis dans l’édito précédent, je vais vous présenter ici mon projet web_cv, ce que c’est, où ça en est et quel est son objectif. Si vous me suivez un peu, vous connaissez sans doute mon cv en ligne. Mais voilà, il est vieillissant, en PHP, et surtout, il est statique. C’est à dire qu’il n’y a aucune base de données derrière. Chaque fois que je rajoute une compétence ou un diplôme, c’est un array ou un champs de plus dans le code PHP. Je commit, puis je met à jour la DocumentRoot sur le conteneur via une tâche Ansible. Pas très 2019, tout ça.