Posts avec l'étiquette scaleway:

Migration Scaleway : Note #2

Hello, Voici dans un petit billet la suite de la première note décrivant la migration que j’ai entreprise, à savoir de mon infrastructure perso de AWS à Scaleway. Pour le moment, j’ai migré : toutes mes EC2 mes deux instances RDS (lab et prod) mon bucket s3 fourre-tout dans un bucket Object Storage Et actuellement, je suis sur deux fronts : du monitoring, j’ai choisi pour le coup Grafana/InfluxDB mon gitlab, qui va être le centre névralgique de mon CV ainsi que de ce blog, puisqu’il va héberger le code de mes sites (et d’autres choses) ainsi que lancer par CI/CD les conteneurs hugo poussant en ligne mes apps web Rappel de l’objectif final :

Migration Scaleway : scaleway-cli

Chez AWS, on a awscli, chez Google Cloud on a gcloud, chez Azure on a az, etc. Le concept est le même, un outil pour manager ses ressources depuis la ligne de commande en utilisant l’API du provider. C’est donc une des premières choses que j’ai recherché chez Scaleway après avoir démarrer ma migration. Et j’ai rapidement trouvé : scaleway-cli, aussi nommé scw ! L’outil est écrit en Go (et vient d’ailleurs de sortir en version 2.0), et est proposé via le repository Github du projet. Deux choix s’offrent à vous : le compiler ou poser le binaire dans votre $PATH.

Migration Scaleway : Note #1

Je vous parlais dans l’article précédent de ma volonté de migrer mon infrastructure personnelle chez Scaleway. Du coup, je vais pondre de temps en temps des petites notes comme celle-ci pour vous parler de l’avancement. Juste, j’adore la console Scaleway (Elements donc), je voulais le dire. C’est fait. On peut y aller maintenant. Chez AWS, j’avais pour mes outils personnels et mes devs foireux une “instance à tout faire” : Image Region/AZ Instance vCPU RAM Volume Price Ubuntu 20.04 eu-west-1 t2.small 1 2 GB 12 G €18.60/month Chez Scaleway, pour mon instance perso principale, il me faut un peu plus.

En avant chez Scaleway !

Depuis quelques temps, j’envisage de dégager une partie de mon infrastructure personnelle (voire même toute) chez un hébergeur français/européen. Le titre a tué le suspens, j’ai choisi Scaleway. L’objectif : ne rien perdre en cours de route, que ce soit en service ou en fonctionnalité. Notez que Scaleway, c’est trois branches différentes: Scaleway Elements : leur écosystème de cloud public. Scaleway Dedibox : on ne le présente plus, c’est l’ancien online.net, fournissant des serveurs dédiés, du nom de domaine, du stockage. Scaleway Datacenter : on connait un peu moins, c’est leur division purement housing. La première étape, c’est d’inventorier.